AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 just a prop with a pretty smile and a pretty dress w/ morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anita Jones
avatar

▪ IN CARMEL SINCE : 27/05/2016
▪ TEXTS : 104
▪ IDENTITY : julia/scarlett glasses
▪ FACE AND © : priyanka chopra, @hepburns.
▪ YEARS OLD : twenty-nine years old. almost thirty and not scared of it in the slightest.
▪ HEART STATUS : free as a bird.
▪ ACTIVITY : reality tv personality, unemployed lawyer, daddy's girl and, according to some people (namely her former colleagues and her ex's wife), attention whore and power hungry bitch.

✰ RIGHT BACK IN THE MOOD.
▪ FAVORITE QUOTE: when a man gives his opinion, he's a man. when a woman gives her opinion, she's a bitch (bette davis)
▪ ADRESS BOOK:
▪ RP STATUS: fr/en. (3/4, morgan, you?)

MessageSujet: just a prop with a pretty smile and a pretty dress w/ morgan   Lun 30 Mai - 23:45

Ses doigts pianotaient nerveusement sur le couvre-lit immaculé sur lequel Anita avait pris place. Toute la chambre respirait l'opulence, si bien qu'elle avait hésité à s'asseoir en arrivant dans la pièce, ce qui n'était pas peu dire quand on savait qu'elle avait été élevé par un couple de diamantaires, plus habitué à observer les merveilles de ce monde qu'à faire leurs courses au supermarché du coin. Le moins qu'on puisse dire, c'est que la production prenait soin de ses candidates, même si ce n'était que des coulisses. Ce n'est que le début, surtout, songea-t-elle avec une moue agacée. La chambre était parfaite, certes, mais le service laissait à désirer. On lui avait à peine adresser un mot entre le moment où Ross l'avait déposée et celui où la porte s'était refermée sur une assistante sans nom ni langue. Elle avait l'impression d'avoir été transportée et rangée comme un simple objet, un accessoire qui devait attendre le levé de rideau sans bruit. Et, well, c'était précisément ce qu'elle était. Un accessoire, un pan de décor muet à qui on ne demandait rien d'autre sinon sourire et se taire. Ce n'était pas une tâche si difficile quand on y réfléchissait mais Anita, en plus d'être particulièrement bavarde, était dotée d'un esprit de contradiction à toute épreuve. Qu'on lui dise de faire profil bas et elle se donnerait en spectacle, ne serait-ce que pour pouvoir se targuer de ne pas faire ce qu'on lui disait.

Mais elle était venue ici de son plein gré et en connaissance de cause, par-dessus le marché. Elle n'avait pas l'intention de se faire sortir du circuit parce qu'elle n'était pas capable de la fermer pendant deux minutes, certainement pas. Mais franchement, la laisser dans un coin, aussi luxueux était-il, aurait eu de quoi agacer n'importe qui. Elle soupira et se jeta en arrière avec un grognement appréciateur. La literie avait l'air plus que confortable et en d'autres circonstances, elle aurait volontiers piqué un somme. Toutefois elle était trop nerveuse, trop désœuvrée aussi, pour une sieste. Roulant sur le ventre, elle attrapa son sac à main et en tira un paquet de cigarettes que Ross avait probablement glissé là, juste au cas où. Ils essayaient d'arrêter l'un et l'autre à peu près une ou deux fois par an depuis au moins dix ans, mais la situation ne s'y prêtait absolument pas. Anita comptait bien profiter du peu de vie privée qui lui restait.

La fenêtre était ouverte depuis à peine deux secondes lorsqu'on frappa la porte, évidemment. Soit elle avait un très mauvais karma, soit la chambre était déjà truffée de caméras et on venait la rappeler à l'ordre. Levant le nez pour observer le plafonnier et le haut de l'armoire, Anita plissa les yeux, agacée, avant d'aller ouvrir. « Jesus, jura-t-elle en roulant des yeux, j'arrive, pardon, j'arrive ! » ajouta-t-elle à l'intention de la pièce, non sans écraser sa cigarette sur le rebord de la fenêtre. Elle tenta de dissiper la fumée en agitant les mains, réflexe d'adolescente prise sur le fait par maman et papa, et retint un grognement irrité en abandonnant. Tant pis pour la fumée, tant pis pour l'odeur. Elle avait presque trente ans, elle pouvait assumer pleinement ses bêtises. D'ailleurs, venir ici était probablement l'une d'entre elles, alors ce n'était pas le moment de commencer à avoir des regrets. « Oui ? » fit-elle en ouvrant la porte, découvrant une jolie brune qui lui était tout à fait inconnue. Ca n'avait rien d'exceptionnel, puisqu'elle participait à une émission de télé-réalité. Des inconnues, elle allait en croiser pas mal. Vingt-et-unes, pour commencer, qui désireraient forcément la voir disparaître à moment donné. D'autres, aussi, derrière la caméra, prêtes à la pomponner ou à lui demander de jouer les parfaites petites bimbos. Une vraie promenade de santé, donc, et c'était apparemment le moment de commencer. « Si c'est pour la clope, pardon, mais j'en ai parlé dans ma vidéo de, well, on peut parler d'audition, j'imagine. Bref, il ne fallait pas non plus s'attendre à ce que je prenne de la camomille pour calmer mes nerfs. Pardon, tu n'es peut-être même pas là pour ça » L'idée lui avait traversé l'esprit un peu tard mais hey, après tout personne n'espérait qu'elle tourne sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler – plutôt qu'elle la tourne dans la bouche du bachelor. « Je suis Anita, fit-elle finalement en lui tendant sa main libre, et tu es..? » Elle détestait ce ton incertain, appelant une réponse à tout prix. Elle n'était pas là pour devenir la grande copine de qui que ce soit, au contraire. Ceci dit, avec une telle éloquence, elle ne risquait pas grand-chose de ce côté-là.

_________________
You can taste the dishonesty, it's all over your breath as you pass it off so cavalier. But even that's a test. constantly aware of it all, my lonely ear, pressed against the walls of your world (Beyonce, Pray You Catch Me).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
just a prop with a pretty smile and a pretty dress w/ morgan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VANILLIA, VERY PRETTY, VENETIAN et VICTORIA
» My smile making machine et moi ! salut
» Very pretty est arrivée
» SYSTEME CONSTANT SPEED PROP ARGUS
» recherche pezon michel bass smile et shimano sonora 1000

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what matters is now :: third :: southeast carmel-
Sauter vers: