AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sirens clear, i'm ready to fall and find a lover (kelseed)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reed Jacobson
avatar

▪ IN CARMEL SINCE : 27/05/2016
▪ TEXTS : 13
▪ IDENTITY : spf.
▪ FACE AND © : brian j. smith (pvtty smith)
▪ YEARS OLD : thirthy four.
▪ ACTIVITY : fireman.

MessageSujet: sirens clear, i'm ready to fall and find a lover (kelseed)   Dim 29 Mai - 16:37

La journée était relativement calme à la caserne. Reed était paisible avec ses collègues, à vaquer sur des interventions sans trop d'importances ni de gravités. Par exemple, il y a deux heures, il avait été sortir un chien coincé sous le vide sanitaire de la maison. A présent, il décida de nettoyer le camion qu'il utilisait le plus souvent avec son équipe de jour, accompagné d'un collègue qui décida de mettre un peu de musique pour pimenter et dynamiser l'activité plutôt ennuyante. En pantalon d'uniforme, Reed retira sa veste, dévoilant un débardeur blanc soulignant grâce à son côté moulant son torse finement musclé grâce à un entraînement quasi-quotidien ainsi qu'une excellente condition physique. Reed tira le tuyau jusqu'à eux et enclencha la pression, commençant à mouiller l'imposant camion. Il adorait son métier. Il adorait le sentiment d'aider les gens, de leur venir en aide ou au secours mais parfois, les situations étaient difficiles à surmonter comme lorsqu'ils ne parvenaient pas à temps pour sauver quelqu'un ou arrivaient sur les lieux d'un drame. Récemment, lors d'une garde nocturne, Reed était intervenu sur un accident où un piéton avait perdu la vie et une jeune femme était restée coincé sous la tôle de sa voiture. Reed l'avait sorti. Il s'était décarcassé autant que possible alors qu'une fuite d'essence menaçait de faire plus de dégâts. Puis, il avait porté cette brune pour la déposer sur une civière, inspectant ses blessures et la rassurant, également, conscient qu'être victime d'un accident pouvait être traumatisant. Lui-même avait déjà eu un accident de moto, par le passé, qui lui avait fichu une sacrée trouille. Transpirant et mouillé par les éclats de l'eau sur la carlingue, Reed essuya son front d'un revers de main, vain puis passa une main sur son crâne rasé quelques jours plus tôt par sa mère. Ben, son collègue, coupa le jet d'eau et plissa des yeux en direction du parvis. Une silhouette se dessinait, s'avançant vers eux. Reed tourna la tête. A bien y regarder, cette femme lui disait quelque chose. De toute façon, comment oublier son regard paniqué qui le hantait, depuis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey Hamilton
avatar

▪ IN CARMEL SINCE : 28/05/2016
▪ TEXTS : 113
▪ IDENTITY : khl
▪ FACE AND © : Gal Gadot (by Shiya)
▪ YEARS OLD : 30 y.o.
▪ HEART STATUS : falling in love with her hero
▪ ACTIVITY : luxury sailboat designer

✰ RIGHT BACK IN THE MOOD.
▪ FAVORITE QUOTE:
▪ ADRESS BOOK:
▪ RP STATUS: français

MessageSujet: Re: sirens clear, i'm ready to fall and find a lover (kelseed)   Dim 29 Mai - 17:36


sirens clear, i'm ready to fall and find a lover
reed & kelsey

Je dépose mon assiette vide dans l’évier, remplis mon verre d’eau fraiche et retourne m’asseoir derrière mon bureau. Je prends mon crayon en main et regarde le dessin inachevé qui se trouve devant moi. Très vite, mon regard se relève vers la baie vitrée face à moi et se perd sur la vue imprenable sur la plage et l’océan. Quelques cris de mouettes me parviennent et je devine le son des vagues qui caressent le sable inlassablement. Si je m’écoutais, je pourrais me perdre dans ce paysage en perdant toute notion du temps, mais j’ai ce projet à finir, une deadline à respecter et des tas de choses à finaliser. Voilà un mois que ce projet stagne et pourtant, chaque jour, je me mets devant, j’attrape ce foutu crayon gras et je tente de réfléchir à l’allure de la coque, à la hauteur du mat, aux détails du gouvernail, et pourtant, rien ne vient. Je n’y arrive tout simplement plus. Le pire, c’est que j’en connais les raisons, mais me pencher sur le problème ne ferait qu’aggraver la situation. J’ai besoin d’oublier, de penser à autre chose. Le visage effrayé que cet innocent m’a lancé avant de rendre son dernier soupir me hante jours et nuit, et aujourd’hui cela fait un mois. Un mois que j’ai tué cet homme, mais aussi un mois qu’on m’a sauvé la vie. Je me souviens de tout. De son assurance, du son de sa voix, de son regard intense mais rassurant, des ordres qu’il lançait, de la taule qu’il a sciée à côté de moi, de ses bras qui m’ont soulevée alors que je perdais presque connaissance, de son odeur qui m’a ramenée à lui. Je ne me souviens pourtant que de son nom de famille, puisqu’il était inscrit sur sa veste qu’il avait posée sur moi pour me réchauffer. Et lui non-plus, je n’arrive pas à l’oublier. Mon esprit semble s’illuminer. Et si c’était ça ? Et s’il suffisait d’aller faire ma part, de le remercier pour remettre les choses dans l’ordre et pouvoir passer à autre chose ? Tout du moins concernant le pompier. La victime, c’est une autre question à laquelle je ne pense jamais pouvoir trouver de réponse. Un coup d’œil à ma montre pour constater qu’il est déjà plus de deux heures passées. Je me relève, abandonne lâchement mon crayon, attrape mon téléphone, mon blazer qui traine sur l’une des chaises du salon et pars de chez moi.

Je mets une vingtaine de minutes pour arriver en périphérie du centre-ville, père de la caserne. Je trouve de la place quelques rues plus loin pour me garer et finis le trajet à pieds. Étrangement, mon cœur se met à battre plus vite au fur et à mesure que j’approche du bâtiment. Deux pompiers sont assis à l’extérieur et battent les cartes en profitant du soleil. Je me dirige dans leur direction avant de leur demander « Bonjour, je viens voir le lieutenant Jacobson. » Le pompier me répond simplement en désignant le hangar du doigt. Je lui rends un signe de tête pour le remercier avant de me rapprocher des camions. Il s’est redressé en me voyant arriver, dévoilant sa carrure dans toute sa splendeur. Une femme en civil dans la caserne, ça ne doit pas arriver souvent. « Bonjour, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi… Kelsey, vous m’avez tirée d’affaire dans un accident de voiture il y a un mois. » me présentais-je maladroitement tout en lui tendant la main pour le saluer. « Je… Je suis désolée, j’imagine que vous devez voir ça régulièrement, moi-même je trouve ça cliché, mais je tenais à vous remercier en personne. » continuais-je afin d’expliquer les raisons de ma venue sur les lieux. Je suis mal à l’aise, je dois l’avouer. Qu’est-ce que je suis censée faire au juste ? Lui dire merci et m’en aller ? Discuter un peu de la pluie et du beau temps ? Je laisse malgré moi échapper un léger rire. « Je vous aurais bien ramené un panier de muffins mais je me suis décidée à la dernière minute et… je ne suis pas si bonne que ça en pâtisseries. » Arriver les mains vides, une autre excellente idée que j’avais eue ! J’ai envie de me baffer tellement je suis ridicule.

_________________
LOVE IN ONE TOUCH

And if I be feeling heavy, you take me from the dark. Your arms they keep me steady so nothing could fall apart. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reed Jacobson
avatar

▪ IN CARMEL SINCE : 27/05/2016
▪ TEXTS : 13
▪ IDENTITY : spf.
▪ FACE AND © : brian j. smith (pvtty smith)
▪ YEARS OLD : thirthy four.
▪ ACTIVITY : fireman.

MessageSujet: Re: sirens clear, i'm ready to fall and find a lover (kelseed)   Lun 30 Mai - 20:15


sirens clear, i'm ready to fall and find a lover
reed & kelsey

Je me redressais en voyant arriver cette femme à qui j'avais sauvé la vie, quelques semaines plus tôt. Cette dernière s'adressa à moi, timidement. Kelsey. Je n'avais pas oublié son prénom. Elle me l'avait murmuré dans un cri de douleur pour que je puisse la rassurer et je l'avais prononcé à plusieurs reprises pour cela, afin qu'elle se sente également en sécurité ainsi qu'en confiance avec moi. Je me souvenais très bien de son accident, de son sauvetage, d'elle tout simplement. Elle me tendit la main en s'excusant. Je la serrais en accompagnant le geste d'un large sourire. « C'est la première fois qu'on me remercie » articulais-je de ma voix naturellement rauque et éraillée. C'était effectivement la première fois qu'on venait me remercier en personne. C'était touchant. Mon métier était reconnu mais c'était une nouvelle façon de le faire, inédite, personnelle et bien plus touchante, car elle venait d'une femme très charmante qui me hantait depuis un mois. Je ne pus m'empêcher de la regarder, un instant. Kelsey était toujours aussi belle que dans mes souvenirs mais elle semblait fatiguée, néanmoins, remarquais-je. Je comprenais que l'on puisse être fatiguée après un accident aussi important où quelqu'un était même décédé, bien qu'il me semble qu'elle n'était pas en tord. Kelsey évoqua des muffins et un manque de talent en pâtisserie qui me fit rire. J'esquissais un sourire, également. « C'est dommage, je suis un grand gourmand », répliquais-je joyeusement. Rien ne valait pour autant les muffins de ma mère, un véritable délice, qu'elle faisait chaque fois qu'un nouvel habitant venait dans notre quartier ou pour les repas d'affaire de monsieur l'ancien maire, mon père, son époux. « Comment allez-vous ? », demandais-je doucement. Je voulais savoir comment ses différentes blessures guérissaient mais également si elle parvenait, plus intimement et psychologiquement, à se remettre du choc de son accident de la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey Hamilton
avatar

▪ IN CARMEL SINCE : 28/05/2016
▪ TEXTS : 113
▪ IDENTITY : khl
▪ FACE AND © : Gal Gadot (by Shiya)
▪ YEARS OLD : 30 y.o.
▪ HEART STATUS : falling in love with her hero
▪ ACTIVITY : luxury sailboat designer

✰ RIGHT BACK IN THE MOOD.
▪ FAVORITE QUOTE:
▪ ADRESS BOOK:
▪ RP STATUS: français

MessageSujet: Re: sirens clear, i'm ready to fall and find a lover (kelseed)   Lun 30 Mai - 21:21


sirens clear, i'm ready to fall and find a lover
reed & kelsey

Qu’est-ce qui m’arrive ? J’en sais foutrement rien. Je ne sais pas pourquoi j’agis comme ça. Je ne sais pas pourquoi je rougis ni même pourquoi je manque d’assurance. D’ordinaire, les contacts avec les autres personnes, c’est mon truc, je suis douée pour ça. Je pourrais vous vendre un chameau à un zèbre. Mais là, tout est différent, comme si je n’avais plus aucune confiance en moi, comme si j’avais douze ans et que je demandais à un garçon de m’asseoir à côté de lui à la cantine. Des frissons me parcourent le corps lorsque sa main attrape la mienne pour la serrer doucement mais fermement. Il me dit que c’est la première fois qu’on vient le remercier, ce qui m’étonne au plus haut point. On voit ça bien trop souvent dans les films… encore une preuve qu’on nous embobine comme pas possible avec des images idylliques et à l’eau de roses, histoire de nous faire croire que nous vivons dans un monde parfait basé sur le respect et la reconnaissance. « Ravie d'être la première ! » lui répondis-je, réellement ravie. On se souvient tous des premiers, n'est-ce pas ?.. Le son de sa voix me réchauffe de l’intérieur. C’est exactement comme dans mes souvenirs, mais c’est encore plus bon de l’entendre encore. Il sourit face à mes excuses pitoyables, ce qui me réconforte quelque peu. Tout n’est peut-être pas perdu. Il me répond que c’est dommage parce que c’est un grand sourcil. J’hausse un sourcil et mon naturel revient au galop « Je peux peut-être me rattraper ? » lui proposais-je, sans vraiment savoir comment cela allait pouvoir se faire. L’inviter à manger un de ces quatre est un peu gros pour la situation et lui ramener un pauvre sandwich à la caserne paraît tellement minable. Il me demande alors comment je vais, et j’ai l’impression que mes problèmes sont inscrits à l’encre noire sur mon front. J’ouvre la bouche et m’apprête à lui répondre ce que je sers à tout le monde sur un plateau bien garni mais j’ai l’impression qu’avec lui je n’ai d’autre choix que d’être franche. Je décide de commencer par mon état physique, bien plus facile à élaborer que le psychique. « Ma cheville s’en est remise, mes bleus et égratignures ont disparues, quant aux plaies plus profondes, je passe voir le médecin dans trois jours pour, normalement, enlever les fils. » lui dis-je simplement. Grâce à lui, je m’en étais sortie sans trop de mal. Une grosse entorse, de gros bleus, quelques plaies ouvertes par-ci par-là et seul le bas de mon ventre et de mon avant bras avaient été fortement endommagés par des morceaux de taule s’y étant plantés. J’espère un instant que je vais m’arrêter là, que ces explications lui suffisent mais son regard m’invite à poursuivre, et je l’écoute comme un marin est aspiré par le chant des sirènes. « Mais pour être franche, j’ai du mal à passer à autre chose… » lui dis-je avant de lancer dans un souffle « J’ai tout de même tué un homme ce soir-là… ». Je baisse le regard, honteuse de ce que j’ai fait, toujours persuadée d’être l’unique responsable dans la mort du jeune homme.

_________________
LOVE IN ONE TOUCH

And if I be feeling heavy, you take me from the dark. Your arms they keep me steady so nothing could fall apart. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reed Jacobson
avatar

▪ IN CARMEL SINCE : 27/05/2016
▪ TEXTS : 13
▪ IDENTITY : spf.
▪ FACE AND © : brian j. smith (pvtty smith)
▪ YEARS OLD : thirthy four.
▪ ACTIVITY : fireman.

MessageSujet: Re: sirens clear, i'm ready to fall and find a lover (kelseed)   Lun 30 Mai - 22:21


sirens clear, i'm ready to fall and find a lover
reed & kelsey

« On pourrait peut-être aller boire un café ? » suggérais-je. C'était peut-être complètement démesuré pour une simple citoyenne que j'avais sauvé, certes, mais j'en avais envie. Elle m'inspirait beaucoup de sympathie. Comme la plupart des personnes que je sauvais même si certains m'inspiraient également beaucoup de mépris. Parfois, assez rarement, il arrivait que des patients soit méprisants et stressés à cause de leur pathologie et c'était assez compliqué à gérer quand on ne faisait que son métier, que les aider voir plutôt leur sauver la vie. J'apprends les multiples blessures de Kelsey lorsqu'elle me répond. Je ne savais pas qu'elle était si blessée, j'avais fais un premier constat très superficiel en l'amenant à l'hôpital, tout simplement, rien de très approfondi car après tout, je n'en avais pas les connaissances ni les capacités : je n'étais pas docteur. J'opinais du chef, intégrant tout cela, ses maux physiques. « C'est une bonne chose si l'ensemble des plaies sont rétablies », dis-je en souriant tout en enfilant mon sweat à l'effigie de la commune, un cadeau du maire, du successeur de mon père, afin de me découvrir. Mon débardeur était trempé, de sueur comme d'eau, et transparent. Sans surprise, j'appris qu'elle avait de grandes difficultés à passer autre chose. D'un côté, l'accident me hantait également parce qu'il était impressionnant mais également meurtrier. Je déglutis en apprenant également que Kelsey se sentait coupable du décès de l'homme qui avait perdu la vie lors de l'incident. Je secouais doucement la tête, de gauche à droit niant les faits. « Vous n'avez pas tué cet homme, Kelsey. C'est l'homme qui vous a percuté et qui a entraîné la collision avec lui, le réel coupable », expliquais-je d'une voix douce et rassurante, comme à chaque fois que j'étais en intervention, ce qui changeait radicalement du Reed excité en pleine crise. Je glissais mes mains dans mes poches pour me donner un air décontracté car en réalité, parler à cette femme me rendait aussi nerveux qu'un adolescent. « Je termine mon service, vous êtes disponible pour un café ? Vous avez le droit de décliner, je comprendrais totalement »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: sirens clear, i'm ready to fall and find a lover (kelseed)   

Revenir en haut Aller en bas
 
sirens clear, i'm ready to fall and find a lover (kelseed)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» READY TO RACE!!!!!
» [Caen] Veo'l : Clear Channel à l'amende
» The Fastest Ready-To-Race Electric Stadium Truck You Can buy
» Catching Monster Muskie in Fall
» Clear sur peinture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
what matters is now :: third :: northwest carmel-
Sauter vers: